De grands moments et des hommes ...

Visite royale et joyeuse entrée...

Au printemps de l’an de grâce 1980, une poignée de Nivellois d’horizons différents, tant politiques que sociaux ou philosophiques, s’unissent pour constituer une confrérie, qui aura pour objectif premier la sauvegarde du patrimoine culturel, folklorique et gastronomique de leur vieille cité.

 

Cette création est le fruit de l’imagination du comité de jumelage Nivelles-Saintes qui souhaite fêter avec éclat les vingt ans du rapprochement des deux villes. Par l’entremise du secrétaire communal Jacques DEFLANDRE, son président Roger JEUNIAUX approche Louis HAVAUX, initié aux fastes des confréries vineuses françaises. Ce dernier accepte sous la condition de donner à cette nouvelle confrérie une aura proche des jurades de grand renom.

 

Un comité est rapidement mis en place. Autour du Grand Bailly Pierre VANDERBORGHT, il regroupe les prévôts François PECRIAUX et Roger COLLET, le tabellion Willy VANDERWALLEN, le grand argentier Guy SYMONS, le grand intendant Roger JEUNIAUX, le grand chambellan Louis HAVAUX, le connétable Jacques DEFLANDRE, le chancelier Marc BERTAU, l’intendant Michel HARCQ et le héraut d’armes Michel FERRIERE.

Ce comité prend le nom de « Conseil Noble » et tient ses premières assises le 16 mai 1980, à l’Epier, en vue de préparer le premier Chapitre solennel dit « du Jumelage ». Il se réunit dans le cloître de la Collégiale le dimanche 21 septembre 1980. Le « Grand Conseil » se compose des précités et de 19 autres Chevaliers : Jacky ANCIAUX, Willy BRUN, Jean-Marie BERTRAND, Jacques COMPERE, José DAMBREME, Maurice DELALIEUX, Hugues DELVOYE, Fernand DEPREZ, Jean-Marie GOUGNARD, Robert HAMBLENNE, Achille HEUCHAMPS, Pol JACQUEMIN, Remy JEANSON, Alfred MOLLE, Yvan PANIER, Marcel PARTAGE, Raymond QUEWET, Jean-Michel SCHLICKER et Jean VANDENDRIES.

Le premier Chapitre

Le premier Chapitre se tient dans le cloître de la Collégiale le dimanche 21 septembre 1980.

 

Ce dimanche-là, le soleil est de la partie. Des centaines de Nivellois viennent assister à l’adoubement du Gouverneur de la Province de Brabant, Yvan ROGGEN, ainsi qu’à celui de Marcel PLASMAN et Désiré GUILLAUME (bourgmestre et bourgmestre honoraire de Nivelles), de Jean de Nivelles et de personnalités françaises, dont le maire-adjoint de Saintes. Dans une lettre datée du 25 septembre 1980, la Ville de Nivelles adresse ses félicitations à la Confrérîye, considérant que le Chapitre avait été une réussite remarquable et avait constitué le clou des « Fêtes du Jumelage ».

 

Afin de réaliser l'objectif de « sauvegarder les coutumes culturelles, folkloriques et gastronomiques de Nivelles », le Grand Conseil crée immédiatement une « Commanderie de Taste-Djote » dont la mission consiste à déguster à l’aveugle des Târtes al Djote vendues à Nivelles en vue de l’attribution d’un label de qualité. Il met également en place une « Commanderie des Us et Coutumes » assurant la recherche des documents écrits sur les traditions nivelloises, les jeux et foires de quartier susceptibles de procurer les éléments propres à illustrer les fêtes et Chapitres ainsi que faire renaître l’ancestrale fête du « Katamayî ».

 

En commémoration de la consécration de l’abbatiale de Sainte Gertrude le 4 mai 1046, l’abbesse et ses chanoinesses rendaient visite à l’Hôtel-Dieu pour offrir aux nécessiteux des friandises et des tartes au fromage. Cette tradition engendra la fête du « Katamayî », déformation du 4 mai, 4 à mai, kat à maï. Le 3 mai 1981, la Confrérîye restaure cette tradition et se rend à l’hospice fêter son premier « Katamayî ». 

Le 25 avril 1981, les confréries de la Târte al Djote, du Stofé de Wavre et du Faro de Bruxelles créent le « Conseil noble du Brabant » devenu « Conseil noble du Brabant wallon et de Bruxelles-Capitale ». Il compte aujourd’hui près de vingt confréries.

 

Autre événement marquant, en novembre 1982, les contacts noués avec la confrérie du « Véritable Flammekueche de Strasbourg » : ils se concrétisent par des fiançailles, prélude à un mariage célébré en 1984.

 

Cette année-là aussi, la Confrérîye prend une part active dans l’organisation des fêtes de la célébration de la Collégiale restaurée avec, comme point d’orgue, la visite royale et l’insigne honneur, pour les 33 Chevaliers, d’accueillir Sa Majesté le Roi Baudouin, intronisé Grand Bailly d’Honneur. Ces journées grandioses marquent aussi la naissance du compagnonnage : Emmanuel COLLET, Jean-Marc DELFORGE, Philippe HENRY, Stany LAMBERT, Michel et Philippe LOICQ, Pierre SERNEELS et Jean-Paul VANSTALLE deviennent les premiers Compagnons.

 

1990 voit la confection d’une bannière que la Confrérîye arbore avec fierté. Peu après, c’est une sympathique mascotte qui voit le jour. Aujourd’hui, la garde-robe de Djan Djote compte près de 50 costumes.

Confrérie de la Tarte al Djote asbl   I   Rue de Saintes 48 - 1400 Nivelles

© 2018 - Tous droits réservés Confrérie de la Tarte al Djote